Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des élèves du Séminaire de Jeunes de Walbourg (collège - Lycée - Internat Filles / Garçons)

Le blog des élèves du Séminaire de Jeunes de Walbourg (collège - Lycée - Internat Filles / Garçons)

Menu
Premier mois à l'internat avec Antoine Morel

Premier mois à l'internat avec Antoine Morel

Antoine Morel dans sa chambre

Antoine Morel dans sa chambre

Antoine Morel âgé de 14 ans vient de passer son premier mois à l’internat du séminaire de jeunes de Walbourg. Il dresse un bilan satisfait de ses débuts en première préparatoire (CPCT) et espère confirmer ses bons résultats scolaire tout au long de l’année.

Quel a été ton parcours scolaire avant ta venue au séminaire de jeunes ?

Après l’école primaire dans mon village à Galfingue, pas loin de Mulhouse je suis allé à Zillisheim qui est un collège privé.

Comment s’est fait le choix d’aller en internat plutôt que d’étudier à proximité de chez toi?

Ce sont surtout mes parents qui ont eu l’idée parce que je ne travaillais pas suffisamment. Moi de mon côté j’étais d’accord, ça ne me dérangeait pas spécialement et j’ai accepté de tenter l'expérience.

Comment s’est déroulé ce premier mois à l’internat ?

Ça s’est bien passé. Au niveau des notes, ça va très bien je suis environ à 17 de moyenne. Je connaissais déjà Axel Linden et je me suis fais plusieurs autres copains depuis mon arrivée.

Quels sont selon toi les avantages et les inconvénients de l’internat ?

Le principal avantage c’est pour le travail. Il y a une bonne ambiance et l’on peut s’entraider pour les matières où l’on a des difficultés. L’inconvénient c’est qu’on est loin de la famille. Dès le départ j’ai pris le rythme et finalement ça me convient plutôt bien.

Comment envisages-tu la suite de ta scolarité ?

Normalement je vais rester ici jusqu’au bac. Après j’aimerais devenir vétérinaire. La sélection se fait sur dossier qui prend en compte l’année de première et le premier trimestre de l’année de terminale S. J’espère être pris à l’école nationale vétérinaire d’Alfort à Paris et après 2 ou 3 ans de prépa, il me restera encore 4 ou 5 ans d’études avec des stages.