Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DES ÉLÈVES DU SEM

LE BLOG DES ÉLÈVES DU SEM

Un blog fait POUR et PAR les élèves du SEM

Sapin de Noël : artificiel ou naturel ?

Sapin de Noël : artificiel ou naturel ?

Noël approche à grands pas et il est temps d’acheter un sapin. Mais avant de vous précipiter sur le premier sapin venu, voici quelques conseils. 

Un choix écologique 

La première chose à savoir est que contrairement à ce que l’on pourrait croire, un sapin artificiel n’est absolument pas le choix le plus écologique. Les matières utilisées sont, en effet, loin d’être respectueuses de l’environnement. Selon une étude réalisée par un cabinet d’étude canadien, il faudrait conserver son sapin de Noël artificiel plus de 20 ans pour que son bilan Carbone soit favorable. Or, la durée de vie moyenne d’un sapin artificiel est de seulement six ans. D’autant que les sapins naturels sont recyclés en compost ou en paillage naturel. Attention cependant à éviter les arbres floqués qui empêchent le recyclage. Pour ceux qui ont un jardin et veulent un choix encore plus écologique, l’option idéale est un sapin en pot. Celui-ci peut être replanté après les fêtes et servir à nouveau l’année suivante. 

Bien choisir son sapin naturel 

Un sapin naturel donc, mais pas n’importe lequel. Pour des raisons écologiques toujours, mieux vaut privilégier les arbres français et pour cela éviter de les acheter en grande surface. Reste ensuite le choix de l’espèce. En France, le roi des sapins est le Nordmann. Il représente plus de 80% des sapins vendus. Il est particulièrement apprécié pour ses aiguilles qui tiennent longtemps. Le Nordmann est talonné par l’épicéa. Un arbre plus fragile, mais au parfum plus prononcé et dont le tarif est moins élevé.

 

(Source: Europe 1 - https://www.europe1.fr/societe/sapin-naturel-ou-artificiel-on-vous-explique-lequel-est-le-plus-ecolo-4080203))

Sapin de Noël : artificiel ou naturel ? Sapin de Noël : artificiel ou naturel ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article