Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DES ÉLÈVES DU SEM

LE BLOG DES ÉLÈVES DU SEM

Un blog fait POUR et PAR les élèves du Séminaire de Jeunes

Les 5°, retour au Moyen Age

Les 5°, retour au Moyen Age

Jeudi dernier, le 1er avril, toutes les classes de 5ème ont participé à la journée des chevaliers qui s’est déroulée au Sem de Walbourg. Deux guerriers médiévaux, Reinhardt et Brunehilde, accompagnés de leur jument Cherry sont venus présenter aux élèves de 5ème le Moyen-Âge.  

Pour commencer, Brunehilde leur a fait une petite explication du cheval, elle a expliqué que les deux armes du cheval sont la vitesse et la fuite, et que c’est une proie car il est herbivore.  

Reinhardt a fait des démonstrations, il a visé une cible avec sa hache, il a fait tomber des petites tours de bois avec une épée et il a aussi fait une démonstration de la quintaine. 

Les élèves ont pu caresser Cherry puis elle a dégusté notre jolie et appétissante herbe du Sem de Walbourg.  

Brunehilde a montré que l’on pouvait mettre une armure de maille (et non une côte de maille) sans avoir besoin d’aide. Les élèves ont aussi fait un classement du cheval le plus musclé au moins musclé.  

Les deux chevaliers ont présenté plusieurs armes du Moyenge comme la faucille, l’épieu de chasse, la doloire, le fléau Certaines armes sont plus lourdes que d’autres. L’épée qui fait 1.5 kg qui est beaucoup plus légère que l’on pense. Les élèves ont eu le droit de porter des casques, boucliers et armures de maille. Ils ont même eu le droit à quelques démonstrations de combats. 

« La journée était très enrichissante car nous avons appris de nombreuses choses sur le Moyen-Age ». Voici le retour positif que deux élèves de 5ème ont pu nous faire !  

Les 5°, retour au Moyen Age
Les 5°, retour au Moyen Age
Les 5°, retour au Moyen Age
Les 5°, retour au Moyen Age
Les 5°, retour au Moyen Age
Les 5°, retour au Moyen Age
Les 5°, retour au Moyen Age

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article