Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog des élèves du Séminaire de Jeunes de Walbourg (collège - Lycée - Internat Filles / Garçons)

Le blog des élèves du Séminaire de Jeunes de Walbourg (collège - Lycée - Internat Filles / Garçons)

Menu
Les article de la 6ème Sem ta planète

Les article de la 6ème Sem ta planète

Les 6èmes Sèm’ ta Planète et les 70 ans du Séminaire...

Le vote est ouvert !

Dans le cadre de notre coloration et de notre thématique sur l’écocitoyenneté, nous avons réalisé des œuvres  d’art  à partir d’objets de récupération les plus divers : pots de yaourt, cartons, papiers d’emballage, bouteilles d’eau, capsules, cannettes de soda, polystyrène, cotons tige, pailles ………

Après une réflexion menée par toute la classe, le thème retenu a été les 70 ans du Séminaire ! Nous avons travaillé en groupes et avons créé 7 œuvres d’art différentes !!!

Elles sont actuellement exposées au CDI afin que vous puissiez les admirer et nous vous proposons même de voter pour votre œuvre préférée !

Alors rendez-vous au CDI et choisissez entre 1, 2, 3, 4, 5, 6 ou 7 ! Il ne vous restera alors plus qu’à noter le n° de votre œuvre préférée et de le placer dans l’urne !

Merci pour votre participation active !

Les artistes de 6ème1

Merci à Mme Schnell.

Neues aus « Sèm ta planète » !

 

 

Les article de la 6ème Sem ta planète

Im Unterricht haben wir von den Eisbären gesprochen, ein Tier, das nicht bei uns in Frankreich aber auch nicht in Europa, sondern in der Arktis lebt !!!!

Kennt ihr die Eisbären ?

Die Eisbären sind ganz weiβ : sie haben einen Kopf, 2 Ohren, 2 Augen, eine Nase, einen Hals, einen Rücken, ein Hinterteil, 4 Beine und ganz groβe Tatzen !Sie sind wie ein Plüschtier, aber viel gröβer ! Sie sind die gröβten Landraubtiere der Welt !!!

 

 

Der Eisbär sieht nicht aus wie sein Cousin, der braune Bär : er hat einen längeren Hals, einen kleineren Kopf, aber sehr groβe Tatzen, wie Suppenteller !

Die Eisbären sind sehr gute Schwimmer, sie können auch tauchen und riechen Tiere mit der Nase, die unter dem Wassersind !!!

Die Eisbärin (die Mama) bringt ihre Jungen zwischen November und Januar in einer Höhle zur Welt. Siebleibt 4 Monate dort mit ihnen, ohne zu essen. Eine Bärin bringt zwischen 1 und 4 Jungenzur Welt. Die Jungentrinken die Milch der Mutter 2 Jahrelang. Die kleinen Eisbären werden erst mit 5 Jahren erwachsen !

Noch ein paar Infos : die dicksten Eisbären wiegen bis zu 300 kg ! Sie messen etwa 2,50 Meter von Kopf bis Hinterteil, aber die gröβten Eisbären sind mehr als 3 Meter groβ !!!

Zum Schluss eine letzte Frage :Wisst ihr warum die Eisbärennichtfrieren ?

  1. Sein weiβes Fellisthohl ! Es isoliert und hält die Wärme.
  2. Unter dem Fell hat er eine ganzschwarze Haut : sie wärmt sich in der Sonne auf.
  3. Unter der Haut hat er noch eine Fettschicht, so dick wie ein Telefonbuch.

Jetzt wisst ihr warum der Eisbär niemals friert !!!

Bis bald ! A bientôt !

EGIZII Romane und JOST Naomie (6ème Sèm’ ta Planète !)

Pour ceux qui n’auraient pas tout compris :

Der Eisbär = l’ours polaire

Die Tatzen = les pattes

DasLandraubtier = le carnassier terrestre

Der Suppenteller = l’assiette à soupe

Tauchen = plonger

UnterdemWasser = sous l’eau

Die Höhle = le trou

Erwachsenwerden = devenir adulte

DasweiβeFell = le pelage blanc

Die Wärme = la chaleur

Die schwarze Haut = la peau noire

Die Fettschicht = la couche de graisse

DasTelefonbuch = un annuaire téléphonique

Frieren = geler

 

Travaux d'automne 2016

 

Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète

ETAPE 1 : Les élèves ont rapporté des bouteilles en plastique afin de réaliser des appareils de Berlèse pour recueillir la faune du sol. Les animaux qui vivent dans le sol détestent la lumière et apprécient fortement l’humidité. C’est pourquoi nous avons mis de la terre à lumière et au sec afin que les animaux en sortent. Certains groupes ont trouvé de beaux spécimens…

La photo présente le matériel nécessaire. Ce matériel est rudimentaire, permettant à chacun de refaire l’expérience chez lui.

 

 

Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète

ETAPE 2 : Les élèves ont ensuite du trier ce qui était de la terre, de petits cailloux, des êtres vivants. Ils ont utilisé des loupes pour ce travail qui demande minutie et concentration.

 

 

Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète

ETAPE 3 : Enfin, pour compléter la « collection », les élèves sont allés sur les tas de « terreau » du séminaire, pour tenter d’y trouver encore quelques animaux… et non quelques « insectes » comme on a tendance à dire dans le langage courant, car seuls les animaux ayant 6 pattes ont le droit de se ranger dans le groupe des insectes !!!

 

 

Les article de la 6ème Sem ta planète

Mais le travail n’est pas terminé. Nous retournerons chercher des animaux au printemps quand ils seront vraiment actifs pour décomposer la matière organique qui s’est déposée en automne… puis nous donnerons un nom à cette faune, et tenterons de les classer dans des groupes aux noms parfois étranges.

Pendant la saison hivernale, Mme SCHNELL a concocté un travail de saison, afin de faire découvrir à ses élèves la vie et le comportement d’un animal qui vit loin de chez nous…

Les élèves iront aussi découvrir la ferme voisine, dirigée par M. HOEFFEL, qui élève des vaches charolaises.

Affaires à suivre...

Les article de la 6ème Sem ta planète

Nos cartes de Noël !

Les article de la 6ème Sem ta planète

Bonjour, nous venons vous donner des informations de notre 6ème Sèm ta planète !

Avant les vacances de Noël, nous avons fait des cartes de Noël pour nos parents. Notre professeure principale, Mme Schnell, nous a aidés à composer nos textes en allemand.

Les article de la 6ème Sem ta planète

Sur la première page, nous avons collé une feuille d’érable rouge pourpre (acer palmatum dissectum pour les connaisseurs, dont les feuilles sont très finement ciselées) en guise de signe distinctif de notre coloration.

Ensuite, ceux d’entre nous qui avaient ramené des décorations, les ont mises à disposition, et tous les élèves ont pu se servir et décorer leur carte selon leurs goûts.

Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète

Nous avons utilisé des éléments de la nature, des feuilles de couleur, des paillettes, du coton, du ruban, du papier cadeaux, des autocollants et nous avons également créé des formes à l’aide de perforatrices.

Les article de la 6ème Sem ta planète

Ce travail a été réalisé dans la bonne humeur générale et nous avons eu plaisir à nous entraider.

Chaque carte créée est unique et originale. Bien sûr pour ceux d’entre nous qui ont des parents séparés, nous avons pu réaliser deux cartes.

Le soir de Noël, nos parents ont découvert cette magnifique carte au pied du sapin, ils étaient très heureux et nous très fiers !

Vous pourrez évidemment retrouver nos cartes aux portes ouvertes du Séminaire le samedi 4 mars 2017 !

A bientôt !!!

Eléna Ritt & Célia Fritsch

Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète

Début d'année avec la 6èmeSèm’ ta planète !

Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète

Nous avons la chance d’avoir un petit jardin rien que pour nous au Séminaire ! Notre jardin, vous l’avez certainement aperçu en vous rendant sur le parking, se trouve devant le château : il s’agit des bacs qui forment ensemble les 3 premières lettres du mot Séminaire, à savoir un S, un E et un M !!!

En ce début d’année, nous avons commencé par désherber la jungle qui avait envahi notre jardin cet été tout en conservant les planteset les bulbes. Les élèves ont retroussé les manches, enfilé des gants de jardinage … et dans la joie et la bonne humeur le résultat a été immédiat !

Nous avons alors décidé de planter des radis tardifs qui, si le temps le permet, pourront être récoltés durant la deuxième quinzaine du mois de novembre, ou alors au début du printemps. Laissons-nous surprendre par le rythme de la nature !

Avant de planter nos radis, nous avons rajouté de la bonne terre fertile (du compost) dans les bacs que nous avons mélangée à la terre existante. Mais pour ce faire, les élèves ont vigoureusement pelleté la terre située à côté de l’étang dans les brouettes pour les monter ensuite jusqu’au niveau du jardin et croyez-moi, ce ne fut pas une mince affaire !! Les élèves se sont relayés pour remonter les brouettes et ont sué à grosses gouttes !

Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète

Mais au fait, savez-vous planter des radis ? C’est très simple, il n’y a qu’à suivre la petite fiche technique que voilà !

 

Fiche technique : Comment planter des radis

 

  1. Je désherbe ma petite parcelle

  2. Je griffe la terre

  3. Je fais des sillons (pas trop profonds) avec le doigt espacés de 15 cm en largeur

  4. Je dépose les graines dans les sillons en laissant un espace de 2 cm entre 2 graines

  5. Je recouvre les sillons avec de la terre

  6. Je tasse la terre avec une petite planchette en bois ou avec les gants (appuyer avec l’extérieur des doigts)

  7. J’arrose les graines de radis

  8. Je recouvre d’un voile en automne

Les article de la 6ème Sem ta planèteLes article de la 6ème Sem ta planète

Durant nos trois jours de classe verte au Liebfrauenberg, les 6èmes Sèm’ ta planète ont travaillé sur leur coloration !

Ils se sont ainsi interrogés sur la signification de l’expression « développement durable » et chacun y a été de son idée !

Sur internet et plus précisément sur wikipédia, vous trouverez la définition suivante :

Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Cette notion s’est imposée à la suite de la prise de conscience de la « finitude écologique de la Terre », liée aux limites planétaires.

Voici quelques idées émises par les élèves.

Le développement durable c’est :

  • Respecter le rythme de la nature

  • Protéger les animaux pour éviter leur extinction

  • Limiter la déforestation

  • Eviter de gaspiller les énergies

  • Limiter notre pollution

  • Favoriser le recyclage pour assurer une seconde vie aux produits

  • Nous assurer un avenir plus sain en produisant et en consommant des produits bio

  • Changer de comportement envers la planète

  • Assurer la régénération de la nature

  • Eviter le gaspillage

  • Trier nos déchets

  • Faire du compostage

  • Utiliser des énergies non polluantes

  • Favoriser les produits naturels

     

    Ces quelques idées nous semblent quand même plus concrètes que la définition trouvée dans wikipédia ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

     

     

    Nous avons également profité d’un temps passé dans la forêt autour du Liebfrauenberg pour récolter les trésors de la nature (bois, racines, feuillages, plantes, cailloux, fruits …) et réaliser ainsi une fresque à même le sol, appelée plus communément du Landart. Eh bien oui, nos 6èmes Sèm’ ta planète sont également des artistes !

Les article de la 6ème Sem ta planète
Les article de la 6ème Sem ta planète

Pour terminer ce premier numéro, nous vous proposons un petit jeu bilingue sur les parties d’un arbre :

Saurez-vous trouver les correspondances entre les parties de l’arbre en français et en allemand ?

Les article de la 6ème Sem ta planète

Pour ceux d’entre vous qui éprouvent quelques difficultés, voici les solutions !!!

 

Les article de la 6ème Sem ta planète

A bientôt !!

 

Les 6èmes Sèm’ ta planète

Les article de la 6ème Sem ta planète