Quentin Rubigny 10 ans déjà !

Publié le 16 Juin 2015

Le départ de l'ancien

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

Dans quelques semaines Quentin Rubigny fera ses adieux au séminaire de Jeunes. Celui qui est arrivé en tant qu’interne en Septembre 2005 en classe de 7ème a accepté de retracer pour nous son long parcours.

Dans quel état d’esprit es-tu alors que tu vas quitter une maison que tu fréquentes depuis une dizaine d’années ?

C’est plus de la moitié de ma vie. Pour l’instant, je suis juste motivé, il y a le bac demain. Franchement je ne sais pas, il y a des soirs quand j’y pense je suis un peu triste, et d’autres où je me dis que ça va être bien de voir autre chose.

Est-ce que tu te souviens du premier jour où tu es venu ?

Ça a commencé par un rendez vous chez M.Kiefer l’ancien directeur adjoint. J’étais avec mon père et ma mère. On a fait le tour de Walbourg, il y avait les terrains de sports et tout, ça m’a plu et j’avais envie de venir, j’avais choisi de venir…

Est-ce que tu imaginais ce qu’aillait être l’internat ?

Non moi je voyais ça comme une colo alors qu’au final c’était dur la première année. Il m’arrive encore maintenant quelques fois de traîner un peu les pattes le dimanche soir, et de louper 50 minutes Inside (rire). Mais c’est un rythme à prendre, une fois que tu l’as c’est bon.

Que feras-tu l’année prochaine ?

L’année prochaine, je serais en DUT Génie Biologique à l’IUT de Schiltigheim. J’aimerais avoir un petit métier dans tout ce qui est science de laboratoire, histoire d’avoir un bagage pour après faire militaire de carrière….

Les souvenirs marquants :

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

7ème : C’est simple la personne qui m’a le plus marqué c’est Mme Burg. C’était la maîtresse et vu que c’était un peu dur pour moi, elle était à mes cotés et elle m’a donné envie de retravailler à l’école…

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

6ème 2 : C’était l’époque où je ne comprenais rien du tout aux maths. J’ai eu Mme Leobold en prof, et maintenant j’adore ça. C’est la première année d’Amandine Hauser qui est restée à Walbourg en tant qu’interne de la 6ème à la Terminale. Je me souviens aussi de la classe verte à Lembach où M.Steinmetz avait ramené ses chiens. Je n’étais pas très potes avec les chiens en générale donc j’avais eu un peu peur….

Quentin avec Anthony Fuchs : Une amitié qui dure toujours.

Quentin avec Anthony Fuchs : Une amitié qui dure toujours.

5ème 2 : Ma première hospitalisation à Walbourg. Je m’étais ouvert l’arcade sourcilière, je crois que j’avais pris une fenêtre au premier étage du bâtiment des petits. Les personnes marquantes pour moi c’est d’abord Mme Blind qui était une prof de français super, elle était toujours à l’écoute, elle avait même réussi à me donner envie de faire du Latin, il fallait être bon ! Il y aussi Anthony Fuchs et Marc Saadi qui sont encore aujourd’hui mes deux meilleurs amis même s’ils ne sont plus à Walbourg.

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

4ème 3 : Une année normale dans une vie normale où il n’y avait rien eu de spéciale. C’est quand même l’année où je suis devenu barman, on se sent important même si on ne sert que des bonbons (rire)…On est surtout content d’avoir droit à une soirée en plus.

Celui qui m’a marqué le plus c’est M. Lemaitre le Préfet, très droit et très juste aussi dans ses décisions.

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

3ème 2 : C’était une grosse année. J’étais dans une classe super, où on rigolait tout le temps. Je suis parti en Allemagne deux fois, une fois avec Mme Behr dans un internat allemand puis avec M.Letzelter à Berlin, c’était vraiment super, deux semaines d’allemand alors que moi et l’allemand…Il y a aussi eu le brevet, que j’ai eu grâce aux maths parce que le français ce n’était pas ça….

Celui qui m’a marqué cette année là c’est M.Pierrejean, il avait une attitude et une façon d’aborder les maths que j’aimais bien. Je retiens aussi Mme Bach, prof d’histoire, c’était un peu comme une deuxième maman pour moi, tout le monde l’adorait…Dès qu’il y avait un problème on allait vers elle et elle trouvait des solutions….

Voyage à Berlin avec M.Letzelter

Voyage à Berlin avec M.Letzelter

2e’1 : Première année de lycée avec un peu plus de liberté quand même, on a le droit de faire plus de choses, on a un peu plus de récré et un peu plus de cours aussi….C’est l’année où j’ai commencé le basket.

Je me souviens de M.Larnicol lors du voyage à Paris, je crois qu’on a pris une fois le métro toute la semaine, une semaine à Paris ça m’a coûté une paire de chaussures tellement on a marché, mais on a vu paris, ça c’est sûr….

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

1ère S2 : C’était un peu dur pour moi, j’ai eu du mal à trouver un rythme de travail. Je n’avais pas les résultats qui m’aurait permis d’aller dans les écoles où je voulais aller, j’ai donc préféré redoubler et bifurquer vers une Première STL. J’ai été MIP (maître d’internat au pair) c’est bien on nous confie des responsabilités, c’est aussi un moyen de se faire un peu d’argent de poche…

Les personnes marquantes sont M.Poirel, toujours gentil, toujours entrain d’essayer de me tirer vers le haut. Il y a aussi Mme Rigal, elle a réussi à me faire lire des livres, des livres qui datent d’il y a longtemps, c’est un bel exploit (rire).

Il y encore Mme Mayer, elle ne parlait pas fort du tout hem hem, mais c’est une très bonne prof de math que je vais encore voir aujourd’hui quand j’ai un problème avec ma calculatrice ou quelque chose comme ça.

Quentin Rubigny 10 ans déjà !

1ère STL : Très bonne année avec beaucoup de manipulation et beaucoup de science, ça j’ai adoré parce que c’était beaucoup plus concret qu’en S.

Les personnes marquantes c’est M.Letzelter. Il était beaucoup derrière nous et très impliqué dans la STL…A quelques jours du Bac il met beaucoup de pression…

Il y a Mme Jubenot, on la voit beaucoup et c’est une super prof très proche de nous qui se donne à fond dans tout ce qu’elle fait….

Le voyage humanitaire au Burkina : «Une de mes meilleurs expériences et un souvenir inoubliable…d’ailleurs j’ai bien envie d’y retourner.»

Le voyage humanitaire au Burkina : «Une de mes meilleurs expériences et un souvenir inoubliable…d’ailleurs j’ai bien envie d’y retourner.»

Terminale STL : C’est une très bonne année, j’aime beaucoup ma classe.

Parmi les personnes marquantes il y a Aurélien Pratviel parce c’est le seul interne de la classe STL et c’est quelqu’un avec qui je m’entend vraiment bien, c’est un très bon copain. Il y a aussi Quentin Kelhetter, c’est l’alsacien de la classe, il parle plus alsacien que français des fois…

Les Profs je ne peux que tous les citer, ils ont vraiment été derrière nous, ils se sont donnés à fond pour qu’on y arrive, et on leur doit un grand merci. Je pense que si j’ai les notes que j’ai aujourd’hui c’est grâce à eux…

Parmi les personnes marquantes je veux aussi citer M.Kempf, j’ai commencé avec lui il était mon Préfet avec les petits et je termine avec lui puisqu’il est Préfet des Terminales, il m’a suivi pendant tout mon parcours.

Quentin Rubigny avec Malaurie Wolter : « En 1ère on était amis, cette année on est sortis ensemble »

Quentin Rubigny avec Malaurie Wolter : « En 1ère on était amis, cette année on est sortis ensemble »

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article