Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DES ÉLÈVES DU SEM

LE BLOG DES ÉLÈVES DU SEM

Un blog fait POUR et PAR les élèves du SEM


The Wolf : La suite

Publié le 30 Janvier 2014, 11:28am

L'Esseulé

The Wolf : La suite

Il la relâcha, lui fit un grand sourire et se dirigea vers la cuisine. Quelques instants plus tard, le jeune homme monta dans sa chambre. Marchant le long des couloirs et montant les escaliers, il regardait défiler les nombreux tableaux représentants ses ancêtres ou des paysages peints par sa mère. Il s’affala enfin sur son lit. Sa chambre était une pièce où la tapisserie dévoilait des arbres aussi réels que ceux de la forêt. Des bouleaux, des sapins, on s’attendait presque à voir une biche apparaître derrière l’un d’eux. Le jeune homme écouta le silence presque ininterrompu de la pièce. Son ouïe de loup lui permettait d’entendre le moindre bruit du manoir. En bas, dans l’ouest Albertine rangeait la vaisselle et au nord, dans la bibliothèque, Raoul le chat bien aimé de la gouvernante, jouait avec un stylo, « Ce chat est stupide… » Pensait le jeune homme, il aurait préféré un chien.

Dans sa chambre ne se trouvaient que peu d’objets, elle ne comportait qu’une armoire, une commode du XVII siècle, une guitare et un bureau où régnait un désordre inimitable. Cette pièce se situait au sommet de la tour de l’est, ainsi avait-il une magnifique vue sur les lueurs dorés du soleil levant. Cédric était un personnage qui n’avait besoin de rien. Le silence et la solitude étaient ses seuls amis, un caractère contraire à celui d’un loup. Il lui arrivait quelque fois de penser aux paroles de son père ; « Quel loup es-tu ? Seul, un loup est faible et ne survit pas. ». Ses parents sont décédés dans accident il y a trois ans. Depuis ce jour, il s’était renfermé sur lui-même de manière définitive et n’acceptait personne dans sa bulle que la vieille Aly qui veillait sur lui. Cette impression de néant que nous laisse la perte de ces personnes qui nous ont élevées et que nous avons aimées, était une chose qui pouvait détruire n’importe qui. Cédric ne faisait pas exception à la règle… Il c’est contenté de laisser la vie s’écouler telle qu’elle est et de suivre son rythme monotone. Au lycée on l’appelle l’esseulé ou le ténébreux, ce dernier terme plus utilisé par les jeunes filles tombées sous le charme de ses cheveux blonds et de son sombre regard. Personne ne lui a déjà véritablement adressé la parole et les rares qui s’y sont risqués ne l’ont pas fais bien longtemps. Non… Il n’était pas fait pour vivre en société.

Pauline BRENCKLE

Épisode 1 : http://seminairedejeunes.over-blog.com/2014/01/nouveau-roman-d-%C3%A9l%C3%A8ve.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents